Assistant social : attributions, qualités et formations

Il est important d’avoir de l’initiative, de la persévérance et aimer les relations humaines pour être assistant social. Cela vous intéresse-t-il ? Nous allons vous montrer quelle formation suivre et quelles qualités faut-il avoir pour exercer ce métier.

Le travail d’un assistant social

Un assistant social est souvent connu sous l’appellation assistant de service social. Sa principale mission consiste à aider les personnes qui ont des problèmes sur le plan professionnel, familial ou financier. Il doit être constamment à l’écoute de ses interlocuteurs et leur donner des conseils avisés. Le métier d’un assistant social touche divers domaines pour ne citer que la santé scolaire, la drogue, l’alcoolisme, etc. Il joue un très grand rôle dans l’insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté.

 

 

Les qualités d’un assistant social

Pour devenir assistant social, il faut avoir certaines qualités. Tout d’abord, un grand sens du contact est requis. Vous devez savoir instaurer une relation de confiance quelle que soit la situation. Si vous avez un bon sens organisationnel, vous pouvez exceller dans ce métier. On sait tous que gérer ses rendez-vous n’est pas une mince chose à faire. Avoir un équilibre personnel peut s’avérer aussi être avantageux puisqu’un assistant fait souvent face à des situations difficiles. Certes, un bon bol d’optimisme et de patience serait le bienvenu.

Les formations nécessaires pour être assistant social

Pour exercer le métier d’assistant social, il n’y a qu’un seul diplôme. C’est le DEASS ou diplôme d’État d’assistant de service social. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation qui dure principalement 3 ans. Cette dernière est suivie d’un an de stage. Pourtant, il est exigé d’avoir le niveau BAC (ST2S, ES, etc.) avant de s’y lancer. Durant le cursus, différents domaines sont approfondis : sciences politiques et sociales, droit des CPAS, gestion des ASBL, etc.

 

20

Découvrez d'autres formations