Comment devenir traducteur ?

Anglais, espagnol, russe, chinois… le traducteur retranscrit un texte d’une langue étrangère dans sa langue maternelle. Comment devenir traducteur ? Quels sont les débouchés ?

Les missions du traducteur

Le traducteur va travailler sur des écrits, par exemple des documents officiels, des courriers administratifs, des publicités, des supports marketings, des livres, des notices d’utilisation, des brevets de propriété etc. Il peut être spécialisé dans un type d’écrit ou dans un domaine de compétence. Par exemple, il est possible de vous spécialiser en traduction juridique, ou en traduction artistique.

Lorsque le professionnel exerce à l’oral, il exerce la profession d’interprète. Il peut le faire de façon simultanée, l’interprétation est réalisée en même temps que l’allocution, ou il peut le faire de manière consécutive. Dans ce cas le discours est d’abord entendu, écouté et assimilé et dans un deuxième temps il est transféré dans une autre langue. Dans toutes ces variantes, la mission reste la même : traduire un texte dans une autre langue en respectant le ton, la forme, le fond.

 

 

Quels diplômes passer pour devenir traducteur ?

Pour devenir traducteur il faut avant tout maîtriser parfaitement sa langue maternelle et une ou deux langues étrangères. L’étudiant se lance dans un parcours jusqu’à bac+5, en débutant par un L3 langue étrangère appliquées ou langue littérature et civilisation étrangère. Il pourra poursuivre en M1 et M2 lettres, LEA, sciences du langage, traduction et communication, traduction et interprétation… Certaines écoles sont spécialisées dans la traduction. L’étudiant ou le traducteur durant sa carrière peuvent également choisir de se spécialiser dans un domaine précis, pour cela ils ont la possibilité de compléter leur formation par un DU ou un autre diplôme. Le métier de traducteur demande de la rigueur, de l’exigence et beaucoup de curiosité.

Où exerce le traducteur ?

Le traducteur peut exercer en indépendant, dans ce cas il est en contact direct avec ses clients, il est aussi son propre commercial et chargé de clientèle. Le professionnel peut exercer au sein d’une entreprise. Il peut également être embauché par une agence de traduction en ligne, par exemple.

Découvrez d'autres formations