Comment devenir ambulancier ?

L’ambulancier est un professionnel qui se charge de conduire les personnes malades, les handicapés et les blessés. Le but de son travail est d’emmener des malades vers une institution spécialisée comme un hôpital ou une clinique. Leur quotidien est de gérer les déplacements urgents. En plus de l’aide qu’il procure aux patients, il évalue l’état du malade.


Les principales fonctions d’un ambulancier

L’ambulancier se doit d’agir dans un très court laps de temps. L’objectif principal de ce travail consiste à transporter les malades dans une ambulance. On exige d’un ambulancier d’être capable de diagnostiquer l’état du malade en fonction des blessures ou de sa maladie. Il doit également faire preuve de psychologie pour calmer les patients. Il peut travailler pour le compte d’une entreprise privée ou être un salarié d’un établissement public.


Les formations pour exercer le travail d’ambulancier

Pour exercer le métier d’ambulancier, il est nécessaire de suivre une formation dispensée dans un centre agréé par le ministère de la santé. Pour suivre la formation, le futur ambulancier doit réussir au concours d’entrée. Cette formation dure 18 semaines. Le concours comporte aussi bien des épreuves écrites (français et mathématiques), qu’orales (motivation, connaissances culture socio — médicale). Pour aider certains candidats à réussir ce concours, il existe s une classe préparatoire au concours d’ambulancier. Selon votre cas vous pourrez suivre cette formation à distance ou en intégrant un cours local.


Les épreuves de la formation

Cette formation est de courte durée, tout en étant intensive. En plus des cours théoriques, il existe aussi une formation pratique. Avant que le stage ne commence réellement, l’institution qui gère votre formation exige que vous fassiez un stage de découverte en milieu professionnel. Ce stage est d’ailleurs l’une des conditions pour être admis au concours d’entrée.

 

Découvrez d'autres formations