Le métier de journaliste reporter d’images

A toute heure sur les chaînes télévisées d’informations en continu, défilent les images de reportages rendant compte de sujets d’actualité. Que cache l’envers du décor, ou plutôt l’arrière de la caméra ? Aperçu du métier et de la formation de Journaliste Reporter d’Images (JRI), également dénommé reporter-cameraman.

Un métier triplement qualifié

Le journaliste reporter d’images est l’auteur des multiples étapes qui amènent une simple idée de sujet à faire l’objet d’un reportage, en passant par la préparation du reportage et des interviews, la prise de vue et du son, l’enregistrement du commentaire et le montage. Pour favoriser l’acquisition par ses étudiants des compétences nécessaires à leur carrière, www.cadase.org (école d’audiovisuelle toulonnaise) propose par conséquent une formation de JRI théorique et pratique diversifiée. Parmi les enseignements : apprentissage des techniques de prise de vue, de montage, préparation à l’interview et à la rédaction des commentaires.

Des conditions parfois astreignantes…

Les débutants doivent avoir en tête qu’ils seront certainement temporairement pigistes. Leur carrière peut néanmoins les amener à une situation plus stable : une place de JRI en CDI dans une société de production, une agence de presse audiovisuelle ou une chaîne de télévision peut être rémunérée jusqu’à 4000-4500€ bruts mensuels. A noter également : le métier est prenant et éprouvant. Parfois pris dans la cohue d’une foule de journalistes, le reporter-cameraman est souvent amené à transporter sur le terrain plusieurs kilos de matériel audiovisuel et doit travailler avec des contraintes de temps plus ou moins pressantes. Une bonne formation de journaliste reporter d’images est un atout de taille pour aborder ces conditions de travail.

… pour une profession-passion

Capable de porter un coup d’œil d’artiste pour capturer l’image parfaite, le JRI est également un technicien qui se fait fort de maîtriser le matériel audiovisuel (caméras, microphones, outil informatique). Par ailleurs, la possibilité de voyager pour tourner un reportage à l’étranger séduit plus d’un candidat à la profession de JRI. Un beau métier donc, mêlant curiosité, enquête, découverte, information, création et communication.

Découvrez d'autres formations